L’Institut Supérieur des Techniques Médicales Lubumbashi, «ISTM/Lubumbashi » en sigle est  un établissement public d’enseignement Supérieur et Universitaire jouissant d’une personnalité juridique et soumis à la tutelle du Département.

Notre Institut demeure une institution d’enseignement Supérieur  technique. Il se distingue des autres institutions d’enseignement supérieur technique par ses dimensions spécifiques et ses vocations de satisfaire aux divers besoins dans le domaine médical.

Il s’acquitte  de ses missions de dispenser l’enseignement, d’organiser la recherche et de former les talents dans le domaine des sciences  médicales à travers les différentes sections et les différents départements qu’il organise. Cette diversité de missions peut désorienter l’étudiant néophyte qui compte embrasser les études supérieures et universitaires et qui  opte particulièrement pour l’Institut Supérieur des Techniques Médicales de Lubumbashi.

HISTORIQUE

Comme Institution autonome, l’Institut Supérieur de Techniques  Médicales de Lubumbashi ; en sigle « ISTM/LUBUMBASHI »  a été créé par l’arrêté ministériel N°MINEDUC/CAB/MIN/ESU/0375/2002 du 26 Octobre 2002.

Cependant, il faut noter que l’Institut Supérieur de Techniques  Médicales  de Lubumbashi fut pendant longtemps un Institut facultaire. C’est-à-dire  fonctionnant comme une faculté, dépendante et géré par L’Université de Lubumbashi.

C’est seulement le 09 Mars 2006 par l’arrêté ministériel n°088/MINESU/CABMIN/NM/RS/2006 du 09 Mars 2006 Portant nomination des membres du comité de Gestion de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales de Lubumbashi que  l’autonomie devint  effective.

Toutefois, il est important de signaler qu’avant que l’Institut Supérieur de Techniques Médicales de Lubumbashi  soit ce qu’il est aujourd’hui, il fût tour à tour :

De 1990 à 1992, L’Institut Facultaire de Techniques Médicales. IFTM en sigle ; fut dirigé par le Professeur  ODIMBA FWAMBA.

A partir de 1993, L’Institut Facultaire de Techniques Médicales devient  Institut Supérieur de Techniques Médicales /Université de Lubumbashi. ISTM/UNILU  et cela jusqu’en Mars 2006 année de l’autonomie effective.

Pendant cette période l’Institut Supérieur  de Techniques  Médicales/UNILU fut dirigé  tour à tour par :

Madame Malonga Kaj : 1993-2003

Monsieur le professeur  Kabila Ilunga : 2003-2004

Monsieur le professeur  Maswapi Kabulo : 2004-2005

Monsieur le professeur Khang’Mate Faustin: 2005-2006

Depuis son autonomie effective, l’Institut Supérieur de Techniques Médicales de Lubumbashi a été dirigé par les différents comités de Gestion que voici :

De 2006 à 2010 :

Directeur  Général : Monsieur Khang’Mate Faustin

Secrétaire Général Académique : Monsieur Khadony Nguway

Secrétaire Général Administrateur : Monsieur  Ngoie  Kabwe

Administrateur du  Budget : Madame Kayiba Bukasa.

Un autre arrêté ministériel du 15 Octobre 2010, nommant un autre comité de gestion  que voici :

Directeur Général : Monsieur Khang’Mate Faustin

Secrétaire Général Académique : Monsieur Kasongo Nkulu

Secrétaire Général Administratif : Madame Katumbo Mukemo

Administrateur Budget : Madame  Musonda Mwensha.

Le 29/12/2015, un nouveau Comité de Gestion est nommé par l’arrêté N°190/MINESU/CABMIN/TMF/RK3/CPM/2015 du 29/12/2015.

Ce Comité se compose de la manière suivante :

Directeur Général : Monsieur Luboya Numbi

Secrétaire Général Académique : Monsieur Nyembo Mukena

Secrétaire Général Administratif : monsieur Muzimba Sinawazo

Administrateur du Budget : Madame Katumbo Mukemo

Autonome, L’Institut Supérieur de Techniques Médicales de Lubumbashi fonctionne comme tous les établissements publics d’enseignement supérieur et universitaire, c’est-à-dire ayant une autonomie de Gestion et de fonctionnement et dépendant du ministère de tutelle.

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

L’Institut Supérieur des Techniques Médicales de Lubumbashi, est borné :

A l’Est, par la route Kasapa qui le sépare des facultés des sciences Agronomiques, des Sciences économiques et des Sciences sociales, Politique et Administrative  de l’Université de Lubumbashi.

A L’Ouest, par le quartier communément appelé Ting-Ting qui est une zone de squating occupée par quelques agents de l’Université de Lubumbashi et des tiers personnes qui s’y sont installées parfois sans titre immobilier.

Au Nord, limité par le camp «  Six Maisons » habité par quelques enseignants et agents administratifs de l’Université de Lubumbashi(UNILU).

Au Sud, L’ISTM/Lubumbashi, est limité par la faculté des lettres de l’Université de Lubumbashi.

LES MISSIONS

L’ordonnance- loi n°023-81du 03 Octobre 1981 portant organisation Générale de l’enseignement Supérieur et Universitaire en son article 28 assigne aux instituts supérieurs techniques les missions suivantes :

  • Former les cadres spécialisés dans le domaine des sciences, des techniques appliquées ainsi que dans le domaine des arts et des métiers ;
  • Organiser la recherche sur l’adaptation des techniques et des technologies nouvelles aux conditions de notre pays ;
  • Encourager les talents artistiques.

De ce fait, l’Institut Supérieur des Techniques Médicales de  Lubumbashi forme les cadres spécialisés, organise la recherche appliquée dans les différents domaines de sciences médicales.

EMBLÈME

En dextre : La lettre L, sur le fond blanc est le symbole de la ville de Lubumbashi qu’abrite l’Institut Supérieur des Techniques Médicales qui porte son nom.

Une Croix –Rouge : qui symbolise le domaine de la santé dans toute sa globalité (médecine, Pharmacie, Sciences infirmières, Laboratoire).

Un Serpent : qui se roule autour de la coupe qui symbolise des médicaments qui sont contenus dans la coupe, les microbes qui vont s’abreuver sont  empoisonnés.

Le  serpent évoque l’image du serpent de Moïse dont la bible fait allusion lors de la guérison de quelques personnes mordues par le serpent, lorsque ces derniers fixaient le serpent de REIN de Moïse.

Ils étaient guéris. Donc le Serpent qui sauve.

Un Livre ouvert  dont les bouts sont reliés par un engrainage : rappelle les objectifs fondamentaux de l’enseignement Supérieur Technique en République Démocratique du Congo.

Une Plume : qui Symbolise l’intellectualisme, la Science, les efforts intellectuels que les hommes réalisent pour découvrir, à faire progresser la science.

DE L’ORGANISATION ET DU FONCTIONNEMENT

L’Institut Supérieur des Techniques Médicales de Lubumbashi est une institution publique de  l’Enseignement supérieur et universitaire, qui fonctionne conformément aux textes  statutaires et réglementaires régissant  cette catégorie d’institutions. A ce titre, son organisation et son fonctionnement sont tributaires de ces textes. Ainsi, le personnel de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales  de Lubumbashi, est regroupé en :

Cadre Académique constitué principalement des Professeurs (professeurs Ordinaires, professeurs et professeurs Associés) ;

Cadre Scientifique qui comprend ; les chefs de travaux, les Assistants, les chargés de pratiques professionnelles etc…et

Cadre Administratif, Technique et ouvrier, à côté de ces catégories, la communauté de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales de Lubumbashi est complétée par les étudiants de toutes les différentes  sections.

L’institut Supérieur des Techniques Médicales de Lubumbashi  dépend  du Ministère de l’enseignement supérieur et universitaire et exerce son pouvoir soit par voie d’autorisation préalable, soit par voie d’approbation, soit encore par voie d’opposition.

DES ORGANES

Le bon fonctionnement d’un établissement dépend en grande partie de l’organisation de ses organes tant de décision  que de consultation et/ ou de l’exécution et la qualité de leurs animateurs.

Ainsi, aux termes de l’ordonnance-loi organisant l’enseignement Supérieur et Universitaire, les organes de l’Institut  Supérieur des Techniques Médicales de Lubumbashi sont :

  1. Le conseil de l’Institut ;
  2. Le comité de Gestion ;
  3. Le Directeur Général ;
  4. Le conseil de sections ;

Le conseil de Départements.

LE CONSEIL DE L’INSTITUT

Il est l’organe suprême de l’institut  supérieur des techniques Médicales de Lubumbashi, il est responsable de l’exécution de la politique académique et scientifique. Il exécute les décisions et les instructions Académiques émanant de la hiérarchie.

Il est composé :

  • Du Directeur  Général,
  • Du Secrétaire Général Académique,
  • Du Secrétaire Général Administratif,
  • L’Administrateur du Budget,
  • Les Chefs de Sections,
  • D’un représentant du corps Académique,
  • D’un représentant du corps Scientifique,
  • D’un représentant du personnel Administratif, Technique et ouvrier
  • D’un Bibliothécaire, et
  • D’un représentant des étudiants.

N.B. Le Directeur Général  peut inviter à participer à la réunion, avec voix consultative tout membre du corps académique, scientifique et service administratif ou technique.

Le conseil de l’institut est convoqué par le Directeur  Général une fois le trimestre  en session ordinaire ou en extraordinaire, chaque fois que les besoins de l’institut  l’exigent.

LE COMITE DE GESTION

Le comité de Gestion assure la gestion  courante de l’institut sous la direction  du chef d’établissement et à ce titre, il exécute les décisions du ministre de l’enseignement supérieur et universitaire, du conseil d’administration des instituts supérieurs techniques, du conseil de l’institut et prend toutes mesures qui ne relèvent pas de la compétence d’un autre organe.

Le comité de Gestion est composé :

  • Du Directeur Général,
  • Du Secrétaire Général Académique,
  • Du Secrétaire Général Administratif et
  • De l’Administrateur du Budget.

Il se réunit une fois au moins la semaine et fixe son ordre du jour. Tout membre du corps académique, scientifique ainsi que des services administratifs et techniques peuvent être invité par le Directeur Général  à assister à la réunion du comité de Gestion à titre consultatif.

Tout membre du comité de Gestion de l’institut Supérieur des techniques Médicales de Lubumbashi, peut  assister aux réunions  des conseils de sections ainsi qu’aux jurys d’examens

DU DIRECTEUR GÉNÉRAL

Le Directeur Général supervise et coordonne l’ensemble des activités de l’Institut, à ce titre, il assure l’exécution des décisions du conseil de l’institut, du conseil d’administration des instituts supérieurs Techniques et du comité de Gestion.

Il exerce tous les pouvoirs du Comité de gestion. En cas d’urgence, le Directeur Général peut convoquer et assister  avec voix délibérative aux conseils de la section, des départements, ainsi qu’aux délibérations d’examens. Dans Ce cas, Il est le président de la séance. IL préside le conseil de l’Établissement et le Comité de gestion ; Il veille au respect du statut et des règlements de l’Établissement.

Dans l’exercice de ses fonctions, il est assisté d’un Secrétaire Général Académique, d’un Secrétaire Général Administratif et d’un Administrateur du Budget.

LE CONSEIL DE SECTION

Il est constitué des Professeurs Ordinaires, Professeurs, Professeurs Associés, des Chefs de Travaux, de deux représentants assistants et de deux représentants des étudiants de la section.

Les enseignants à temps partiel, les professeurs visiteurs et suppléants peuvent assister aux réunions du conseil de section. Dans ce cas, ils ont la voix délibérative, lorsque le conseil statue sur une question  se rapportant à leur enseignement et consultative dans les autres cas. Outre les attributions qui peuvent lui être conféré par le Règlement Intérieur de l’Institut Supérieur de Techniques Médicales de Lubumbashi, le conseil de section gère et administre la section.

A ce titre, il délibère sur toutes questions intéressant la section et la formation des étudiants, il veille au bon fonctionnement de l’enseignement et de la recherche.

Le chef de section peut inviter à participer à la réunion, avec voix consultative, toute personne, lorsque l’intérêt de la section l’exige.

Le conseil de section est représenté par le Chef de Section nommé par le Directeur Général, il est assisté par un Chef de Section Adjoint chargé de l’Enseignement, un Chef de Section Adjoint chargé de la Recherche, d’un Secrétaire académique et des Chefs de départements de la section ; ils constituent le bureau de section.

LE CONSEIL DE DEPARTEMENT

Le Département est la cellule de base de  la recherche et de l’enseignement jouissant d’une autonomie de gestion. Son organe est le conseil de département.

Le conseil est constitué du personnel académique, des Chefs de travaux, deux Représentants des assistants et deux Représentants des étudiants du Département.

Le conseil de département  est dirigé par le Chef de Département assisté de deux Secrétaires, l’un chargé de l’Enseignement et l’autre de la Recherche. Ils constituent le bureau. IL approuve les programmes de recherche et d’enseignement  et organise les réunions scientifiques.

Il donne des avis en matière de nomination et promotion du personnel académique et scientifique. Il propose au conseil de section les charges horaires.

N.B. Cette présentation de l’organisation des organes permet aux étudiants de connaitre les autorités académiques auprès de qui ils doivent poser leurs différents problèmes académiques.

Par l’ordre croissant, les étudiants doivent en premier lieu poser leurs problèmes académiques au département.

LES ÉTUDES ORGANISÉES

Les études sont structurées en un cycle en hospitalière et en sages-femmes et  deux cycles en études des administrations des soins infirmiers, en Techniques de Laboratoire, Nutrition –Diététique et en Gestion des Institutions de Santé.

Les études organisées à L’Institut Supérieur de Techniques Médicales offrent aux jeunes congolais et parfois aux étrangers des possibilités de formations nombreuses et variées dans le domaine médical.